AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!   Dim 8 Avr - 0:43

DORRYANA


"- Oh non j'y crois pas !!!!". Je relève la tête du creux de mes bras et regarde Nora, à ma droite. Elle tire une de ces gueules oO. Bizarre. "- Qu'est-ce qu'i't'arrive ?". Ouais, c'est vrai que c'est bizarre qu'elle se mette dans des états pareils, surtout quand on est en cours de biologie, puisqu'elle est complètement à fond sur le prof... Enfin, elle est bizarre Nora... Elle est pas très intelligente non plus, mais j'crois qu'elle aime bien traîner avec moi... Au moins à ses côtés, je ne m'ennuie pas trop... Le poids chiche qui lui sert de cerveau est toujours débordant d'imagination. Bref. Sa tête devient alors toute bizarre, comme si elle venait de manger un truc avarié ou qu'elle venait de voir un poulpe nain en train de se reproduire avec un buldog... Ses yeux se remplisse de larmes et je me demande soudainement, pourquoi j'ai posé cette question... J'crois que c'est plus par politesse qu'autre chose, parce que franchement, je m'en tape le coquillard. Elle soulève alors le cahier ouvert sur son bureau et me désigne un article de magasine people, accompagné d'une photo. "- Ashton Kutcher et Demi Moore divorcent !!!! C'est terminé, je ne crois plus en l'amouuuur !!!". Et voila qu'elle se met à chialer... Pour de vrai en plus. Putain, mais j'ai envie de me pendre là. C'est pas possible. En plus, qu'est-ce que j'en ai à foutre de Demitouterefaite et Ashtonlechaudlapin ?!? J'crois qu'elle a du voir sur ma gueule qu'elle me faisait considérablement chiée, parce qu'elle s'est arrêtée direct de pleurer. Haha, c'est ça la classe !! Je retourne alors à mon activité principale qui était de... Dormir. Ouais, la biologie c'est pas trop mon truc. Ça me gave énormément, bien que j'ai des bonnes notes dans cette matières... comme dans toutes les autres d'ailleurs. Et puis étrangement, le prof ne peut plus me voir depuis que je lui ai dit qu'il ferait bien d'aller faire un petit tours chez le coiffeur. C'est pas de ma faute aussi si ses cheveux sont asymétriquement moches ! Je lui donnais simplement un conseil après tout ! Bref. Un claquement de porte me sort de ma torpeur. "- Désolée m'sieur, j'suis à la bourre...". KATALINA !!!!! HALLELUYA !!! Enfin quelqu'un de BIEN. Ma meilleure amie, mon petit loup des bois, mon Baloo à l’abricot !!! C'est une folle cette meuf, sérieusement, elle me tue à chaque fois qu'elle ouvre la bouche. J'crois que c'est la seule personne sur cette terre que j'ai jamais clashé ! C'est beau. Le prof dit rien, j'crois qu'il est un peu désabusé et mon Baloo vient s’asseoir à ma gauche. "- Kate, t'as vu que Dem/". "- Ouais ta gueule.". BAAAAAAAH !!! Je l'aime tellement. Sérieusement, Avé Baloo, cette meuf a le swag. On se regarde un instant, du genre "- ça va ? - ouais ça va et toi ? - ouais ça va.". On a même pas besoin de parler pour se comprendre, on se télépathite, ça nous va bien. Et puis le cours reprend son train-train, c'est-à-dire qu'on décède sur le bureau et que Nora continue de désespérer parce que Demi et Ashton divorcent... C'est plus vraiment d'actualité en plus. Je sais pas où elle l'a chopé son magasine, mais il doit dater de l'an 40 avant Jésus Christ ! "- Il te fait toujours la gueule le frisé ?". Je soupire en regardant Sid du coin de l'oeil, quelques rangs devant nous... Pff... ça m'soule. "- Ouais...". "- Faudrait peut-être qu'il pense à grandir, non ? Sérieux, c'est bon, c'est pas comme si t'avais tué son cochon dinde !". Elle est con ! Elle a le mérite de me faire rire, au moins... Mais bon, usurpation d'identité, c'est un peu puni de cinq ans de peine de prison... Bon, je sais que j'irai pas en prison, mais... ce que j'ai fait, c'est pas bien... Enfin, c'était drôle, mais j'ai perdu Sid avec ces conneries et aujourd'hui, je m'en mords les doigts... La vie est crueeeeelle !!! Je soupire et mon Baloo en fait de même. "- Hey mais vous."."- TA GUEULEUH !!!". Wow ! Synchro ! Trop beau ! Mon baloo et moi on a vraiment une transmission de pensées, un truc de fou !! Bon, par contre, j'crois qu'on a parlé trop fort parce que le prof nous regarde d'un œil mauvais... "- Ah bah tiens ! Puisque ces demoiselles ont l'air TREEEES intéressées par les groupes de Tp, nous allons les séparer !". La classe glousse... Pourquoi ils gloussent ces trous d'balles ? Et de quoi il parle l'ancien ? "- Mademoiselle Andros, vous ferez le Tp avec... monsieur Maxwell, tiens !". Oh putain de bordel à cul de merde ! oO VDM !!! C'est le cas de le dire d'ailleurs... Le prof veut que je fasse équipe avec Dorryan ?!? NAAAAAAN !!! Putain c'est bien ma chance ça !!! "- Debout !!! allez-vous installer à côté de lui !!!". Par-don ?!? En plus, je dois m'installer à côté de lui ?!? Rho putain ! Je me lève alors, rassemblant le peu d'affaires qui trainent sur mon bureau et traverse la salle de classe pour m'affaler sur la place à côté de l'autre là... Le prof finit d'établir les groupes et voila qu'on doit commencer à travailler. J'aurais peut-être dû écouter... Bien sûr, je pourrais demander à Dorryan ce qu'on doit faire, mais... plutôt crever ! Je le connais, il va prendre ça pour un service à me rendre et me soulera jusqu'à la fin de ma vie avec ça. Ce mec est tellement prévisible. J'ai pas le temps de dire quoique ce soit qu'un vieux bout d'viande atterrit sous mes yeux. "- C'est quoi ça ?!?". Le prof me regarde, il semble jubiler ce gros con. "- Une grenouille, mademoiselle Andros.". Ummmmmh trop bien !!! Super journée ! Non, vraiment j'aurais pas pu rêver mieux que de disséquer une grenouille en compagnie de VDM. J'observe alors... la 'chose' et me mets doucement à sourire. "- Hey mais... y a un air....". Je regarde alors la grenouille morte et Dorryan à tours de rôle, plusieurs fois avant de rapidement reprendre. "- Putain, j'ignorais que t'avais été croisé avec une grenouille... Tout s'explique enfin !". Faire chier Dorryan c'est un passe temps que j'aime particulièrement. Ça me purifie, c'est important...



Dernière édition par Dana S. Andros le Lun 9 Avr - 16:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
V. Dorryan Maxwell
Admin

→ MOOD. : j'aime la sauce tomate. Puis je suis heureux. J'suis toujours heureux, oooh une licorne rose à pois bleus ! Attends petite licorne, atteeeends !
→ NOMBRE DE BLABLAS : : 594
→ A PRIS GOÛT A LA VIE LE : : 11/03/2012
→ LOCALISATION : Derrière toi. Fais Gaffe je suis armé.
MessageSujet: Re: DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!   Lun 9 Avr - 16:35

DORRYANA : j'aime ne pas t'aimer.


si tu lis ceci, c'est que tu as une tête de bite, ça doit être dur... j'étais occupé à écrire ces mots au crayon sur ma table, bien à l'abri derrière ma trousse, à la place de noter mon cours. Il ne fallait pas le que le prof me remarque, sinon, je le connaissais, il m'aurait fait récurer toutes les paillasses de la salle avec une brosse à dent 6-7 ans et du savon noir. Vous ne me croyez pas ? Ca m'était déjà arrivé, ça devait être un des moments les plus horribles de ma vie, je ne voulais pas que ça m'arrive à nouveau, donc je me faisais discret. Je me faisais discret, et en plus, je me faisais royalement chier. T'façon, la biologie, ça a jamais été pour moi. Certes, j'ai des bonnes notes, je comprends toujours tout à l'instant ou le prof distribue les polys des contrôles et j'ai même des félicitations pour mes résultats parfois. Ca ne m'empêche pas de détester la bio comme pas possible, et de trouver ça mortellement ennuyeux. Etre surdoué, ça a des avantages et des inconvénients : on comprend tout, mais on s'emmerde souvent. Mon truc c'est plus les bouquins ou les activités culturelles, pas la reproductions des lucioles naines d'Amazonie ou ce type de trucs... Enfin bon, il fallait bien s'occuper. " Psst ! Dodo ! " Trop occupé à dégrader le matériel public, je n'avais pas entendu que Ghania m'appelait, à la table juste derrière moi. Au début de l'année, je m'étais installé à côté de Sid -mais aujourd'hui il était malade-, et Gaga avait été retranchée au rang derrière. Elle avait fait la gueule un temps, mais bon, elle s'était habituée, puis j'étais à côté d'elle en anglais, mon cours préféré, alors ça allait. " Dorryaaan ! " Sursautant, je parlais normalement, sans chuchoter. " Hein quoi qui ? " le prof de bio, ce vieux chameau, me lança un regard noir mais continua de blablater sur les batraciens ou je savais pas quoi. Gaga éclata de rire, mais d'un rire discret, caché, pour pas se faire engueuler. Moi, les profs m'engueulaient jamais. J'avais de trop bonnes notes pour ça. Je me suis retourné, regardant cheveux-rouges-de-la-mort. " Ici Dodo, j'écoute. " Ghania me passa un papier gribouillé, pouffant en mettant la main devant sa bouche. Je la regardai, dubitatif, puis explosai de rire en voyant ce qu'elle avait dessiné. Le prof de bio. Avec ses cheveux blancs bouclés, son air sadique. En tenue de latex avec un fouet à la main. Je pouvais plus, je me suis écroulé de rire sur la table, pleurant limite. Je devais me faire discret, mais pas facile quand tu ris comme une baleine qui est en train d'accoucher... Je me concentrais pour retenir mon rire, et ça faisait des bruits bizarres, comme si je faisais une crise d'épilepsie. Je devais me calmer, caaaaaalme ! Un instant je suis resté calme, puis mes yeux se sont reposés sur le papier que j'avais fourré dans ma trousse, et j'ai re-explosé de rire. Gaga derrière moi faisait l'air de rien, concentrée dans son cours. Traîtresse ! Le prof ne captait rien, il regardait Dana et ses cruches de copines d'un air blasé. En même temps, depuis tout à l'heure elles pouffaient. J'en avais remarqué une qui lisait un magazine people, tranquille... Dana, elle, c'était limite si elle se faisait pas les ongles. Ces filles me révulsaient. En même temps, j'aimais bien Dana. Enfin non, je l'aimais pas, mais j'aimais bien ne pas l'aimer. C'est compliqué. Genre quand elle me lançait des piques, je trouvais toujours un truc à répondre, et ça partait comme ça pendant longtemps, ça m'amusait. Mais elle me faisait quand même royalement chier, on aurait dit que son but dans la vie, c'était de me mettre des bâtons dans les roues pour tout, et d'essayer de me faire peur... Ce qui, soit dit en passant, ne marchait pas. Enfin bref, je ne savais pas quoi penser de Dana. Cette fille était bizarre. Bref, le cours se passait normalement, morne comme d'hab quoi... En plus y'avait pas Sid. La galère. Au moment où je me disais que je passerai chez lui après les cours, le prof lança : "- Ah bah tiens ! Puisque ces demoiselles ont l'air TREEEES intéressées par les groupes de Tp, nous allons les séparer !" j'ai ricané dans ma barbe. Bien fait pour elle. Pour une fois que c'était pas à moi que ça arrivait ce genre de truc, j'avais le droit d'être content non ? C'était parfaitement légitime. Dana avait un air choqué, la bouche grande ouverte comme si on venait de lui jeter une crème glacée sur ses escarpins. Le prof jubilait, il aimait ça faire chier ses élèves. Je le savais, depuis le temps que je l'avais en bio, ce vieux chnoque... Se frottant les mains, il jaugeait la classe du regard. Ses prunelles se posèrent, à mon grand étonnement, sur moi. Sur moi. Oh non, pas moi ! Je me fis tout petit derrière ma table, mais apparemment cela ne servait à rien. "- Mademoiselle Andros, vous ferez le Tp avec... monsieur Maxwell, tiens !". NOOOOOOOOOOON PITIÉ PETIT JÉSUS ! Je regardai le prof avec des yeux de chien battu, genre vous êtes sûr ? Putain... Dana se leva et alla s'affaler à côté de moi, sur le tabouret de mon Sid. J'étais maudit maudit maudit. Me prenant la tête dans les mains, je poussai un soupir qui ressemblait plus à un râle de la mort. Of course, parmi toutes les personnes de la classe, fallait que je me coltine la Dana. La seule personne avec laquelle je ne voulais jamais faire équipe de ma vie, il fallait qu'elle vienne ! Putain. Le prof nous déposa un baquet avec une grenouille morte dessus. Oh non, c'était aujourd'hui la dissection ? De mieux en mieux. "- C'est quoi cette ça ?!?" explosa Dana, visiblement offusquée. "- Une grenouille, mademoiselle Andros." répondit le prof, haussant les épaules, mais avec un petit sourire machiavélique. Autant j'aimais pas ce prof quand il était vache avec les élèves, autant, quand il l'était avec Dana, je kiffais. Il m'aurait presque fait de la concurrence sur l'échelle de venez-on-fait-chier-la-miss-Andros. On allait devoir ouvrir une grenouille, le sang allait gicler, oh, j'allais me sentir mal mon dieu... Alors que je fixais le truc verdâtre, dégoûté, Dana me regardait en souriant en coin "- Hey mais... y a un air....". Ah tiens, ça allait commencer. J'allais m'amuser ! Je sentais le regarde Ghania derrière moi, écoutant tout. Et c'est parti pour le show (pas la chanson de Nadya hein). "- Putain, j'ignorais que t'avais été croisé avec une grenouille... Tout s'explique enfin !" et Dana rit toute seule de sa blague, alors que je levais les yeux au ciel en souriant tout de même. Elle me connaissait pourtant, je me laissais pas faire comme ça. je m'appelais pas Sid, moi. " Oh, je suis ravi de ressembler à une adorable grenouille ! Mais t'en fais pas, la ressemblance ne durera pas : une fois qu'elle sera ouverte et découpée en charpie, elle aura ta gueule, trait pour trait !" et je lui adressai un clin d'oeil avant de lui tendre un couteau. " N'attends pas de moi que je fasse tout le boulot. Tant pis si t'as peur de te casser un ongle, mais tu vas devoir découper. T'es plutôt du genre savant fou, ça devrait te plaire ! "


________________________________________________




Dernière édition par V. Dorryan Maxwell le Lun 9 Avr - 20:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://not-empty.tumblr.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!   Lun 9 Avr - 19:08

DORRYANA


Putain. C’est bien ma veine ça. Je savais, JE SAVAIS que ce matin, j’aurais dû rester dans mon lit, bien au chaud… En plus, y a eu cours de sport ce matin… Sport et matin ça ne va VRAIMENT pas ensemble. En plus, l’autre blondasse y participait là… Une meuf avec des gros seins et pas grand-chose dans le crâne… Je crois que ses parents ont tous foutus dans les nichons et rien dans la tête… En somme, ça fait une sorte d’équilibre… C’est la première personne qui m’a abordé quand je suis arrivée au lycée, le premier jour. Apparemment, elle avait un statut social assez élevé… mais ça, c’était avant que je débarque, alors forcément, ça colle plus trop entre nous. Et puis Katalina m’a dit que cette connasse de merde l’avait bien fait chier pendant un temps. L’heure de la revanche avait donc sonné pour mon Baloo et ça me faisait bien plaisir de l’aider… Donc bien évidemment, le sport le matin me mettant de mauvais humeur et cette blondasse de merde venant me titiller, c’était parti en vrille et alors qu’on devait jouer au volet, j’avait bien fait attention à lui balancer le ballon en plein dans le nez… Un moment, j’ai cru qu’elle allait m’assommer avec ses deux obus personnels, mais non… elle s’est contentée d’aller pleurer dans les miches du professeur… Superbe matinée en perspective… En plus, maintenant, je me retrouve à disséquer une grenouille, en compagnie de Dorryanlegroschieur. Putain de journée pourrie… Encore, disséquer une souris avec Kataline, ça aurait pu être drôle, mais là, avec l’autre débile de mes deux ! Je suis vraiment pas gâtée !  " Oh, je suis ravi de ressembler à une adorable grenouille ! Mais t'en fais pas, la ressemblance ne durera pas : une fois qu'elle sera ouverte et découpée en charpie, elle aura ta gueule, trait pour trait !". Il se croit drôle en plus. Pauvre de lui. Faudrait que je lui achète « les blagues pour les nuls » un de ces quatre... Enfin, si l'idée de lui offrir un truc me venait vraiment à l'esprit. Ça ne me gêne pas de dépenser mon argent... mais là je crois que ça serait peine perdue. « - Oooooh mais c'est que tu serais presque drôle... j'ai bien dit 'presque'. ». Ouais, parce qu'il ne l'est pas DU TOUT. D'ailleurs, il se croit drôle, mais sérieusement, la seule chose qu'il est apte de faire rire, c'est un poulpe à l'agonie en train de se faire triturer le minou par un raton-laveur. Il me tend alors un espèce de couteau... Il veut que je le tue, c'est ça ? " N'attends pas de moi que je fasse tout le boulot. Tant pis si t'as peur de te casser un ongle, mais tu vas devoir découper. T'es plutôt du genre savant fou, ça devrait te plaire ! ". Haha, c'est qu'il me connait bien mal. C'est vrai qu'on pourrait croire que je suis une petite nature qui a peur de se 'casser un ongle' comme il le dit si bien, mais je suis tout le contraire. D'ailleurs, les seuls à vraiment le savoir sont Keagan, Katalina et Sid... Putain, Sid... ça me soule qu'il me fasse la gueule... Je sais qu'il y a de quoi, mais franchement, c'est bon, j'ai pas tué son chat (bien que je pourrais tuer son copain, ça ne me dérangerait pas plus que ça... et puis là, il pourra me faire la gueule pour quelque chose de grave...). Dans le temps, il y avait aussi Luna... Je crois qu'elle le sait encore aujourd'hui, mais la situation est tellement étrange entre elle et moi en ce moment que je préfère ne même pas savoir... Bref. J'attrape le couteau, sourire machiavélique pendu aux lèvres et observe minutieusement mon vis-à-vis. « - Laisses faire les grands, petite âme sensible que tu es ! Et après tu prétends être un mec ?!? Pff laisses-moi rire ! Une petite grenouille arrive à elle seule à te faire faire pipi dans ton slip, je vois que t'es facile à atteindre... ». J'attrape l’élastique qui pend à mon poignet et m'attache les cheveux en un chignon mal fait avant de me pencher vers ma future victime. «- Pitoyable. ». J'empoigne alors correctement le scalpel et jette un bref coup d’œil à la feuille de Tp que le prof a précédemment distribué. Je n'en ai pas besoin. Je sais exactement quoi faire et pour cause, j'ai déjà disséqué une grenouille. A croire que le système éducatif américain et terriblement en retard sur celui que nous avons en Italie. Que voulez-vous, la supériorité ne s'achète pas ! Et le prof a beau nous sortir sa grande sciences, il n'en reste pas moi en retard sur le système italien... Bon, j'avoue que découper cette grenouille en rondelles me dégoute un peu, mais le fait de savoir à quoi m'attendre me rassure et puis... plutôt crever que de montrer à l'autre que je suis un peu – beaucoup – dégoutée. Autant se la jouer sûre de moi et Dieu seul sait que j’excelle vraiment dans ce domaine. Prétendre des choses que je ne suis pas, c'est un peu mon truc. Genre, parfois, j'aime bien faire croire que je suis une fille VRAIMENT superficielle. D'ailleurs, la plupart des gens le croient dans ce bahut. C'est si facile de leur faire croire ce dont j'ai envi... De vrais moutons... 'Fin bref, le fait de savoir que très peu de personnes savent qui je suis réellement me fait vraiment jubiler. Et puis comme ça, personne ne peut m'atteindre, pas même Dorryan. Il a beau m'envoyer les pires vannes dans la tronche, il ne me connait pas et ainsi, il ignore ce qui peut vraiment me faire du mal... J'enfile alors les gants en plastique et trace une ligne le long du corps de la pauvre petite grenouille dans le sens de la longueur. « - si ton paaaaauvre petit estomac ne supporte pas la vue... ou l'odeur, de cette grenouille en décomposition, tu craches tes excréments sur une autre table que celle-ci, okay ? Je préfère encore lécher le corps dégoulinant de cette grenouille que d'assister à l'étalage de ton vomis...». Ouais, le vomis, c'est pas trop mon truc. Autant découper de la viande fraiche de grenouille ne m'atteint pas énormément, que le vomis, c'est vraiment dégueulasse... et pire que tout : le vomis de Dorryan. Beurk, rien que d'y penser, j'ai envie de me suicider de la façon la plus horrible qu'il existe. Le professeur s'approche de nous. Je sais qu'il n'attend qu'une seule chose : que je fasse la moindre petite erreur pour avoir le plaisir de me rappeler à l'ordre. Je l'entends alors souffler par dessus mon épaule et alors que j’embroche les deux pends de peau de la grenouille de part et autre du reste de ses entrailles, à l'aide de petites épingles, je sens le vieux prof se crisper avant de se barrer. Bingo, il a rien à redire et il a trop la rage ! Mouhaha ! Trop bien ! Je suis fière de moi pour le coup. Désormais se présente sous nos yeux, l'intérieur de ce petit être sans défense... J'ai fait le plus gros et j'en ai marre. L'idée que l'autre chevelu se tape une bonne note sans avoir levé le petit doigt m'exaspère. Du coup, je lui dépose le scalpel tout dégoulinant de jus de grenouille dans la main et lui souris de toutes mes dents. « - Tu crois quand même pas que tu vas rien foutre de l'heure ?!? Et profites-en, c'est la seule fille qui voudra bien que tu la tripotes... ». Hahaha... je me fais rire parfois... Bon, je sais que c'est un peu de mauvais goût, puisque Dorryan est en couple avec un mec, mais c'est sérieusement pas homophobe du tout. Je me suis déjà foutu de sa gueule sur des millions de trucs, mais sur ça, jamais. Et puis franchement, si j'étais homophobe, je ne crois pas que je me serais autant attachée à Sid, par exemple... D'ailleurs, c'est à se demander comment le frisé fait pour supporter l'autre tâche là... Il doit avoir pitié... Il mériterait la légion d'honneur tiens ! Je lance alors un petit coup d’œil derrière-moi, m'amusant à la vue de mon Baloo qui est en train de s'acharner sur sa grenouille tandis que Nora tourne une mèche de cheveux entre ses doigts...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
V. Dorryan Maxwell
Admin

→ MOOD. : j'aime la sauce tomate. Puis je suis heureux. J'suis toujours heureux, oooh une licorne rose à pois bleus ! Attends petite licorne, atteeeends !
→ NOMBRE DE BLABLAS : : 594
→ A PRIS GOÛT A LA VIE LE : : 11/03/2012
→ LOCALISATION : Derrière toi. Fais Gaffe je suis armé.
MessageSujet: Re: DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!   Ven 13 Avr - 13:23

j'aime ne pas t'aimer.



Le truc, c'était pas que j'aimais disséquer, ni le sang... Mais quand je voyais du sang, je pouvais pas m'empêcher de penser à l'état dans lequel la police avait du retrouver mes parents, il y a déjà des années. Je faisais souvent des cauchemars, ou je me baladais dans une route dont je ne voyais pas le fond, et où tout à coup je trébuchais sur quelque chose. Les corps de mon père et de ma mère, défigurés, méconnaissables, dans une mare de sang. Je me réveillais toujours en hurlant. Ca durait depuis que j'étais petit, et depuis j'évitais le contact du sang autant que possible. Bien sûr, dans certains cas, j'arrivais à prendre un certain recul, mais voilà quoi, je préférais rester loin des cadavres et tout. Dana devait me prendre pour une chochotte, mais rien à foutre, j'avais pas de compte à lui rendre. C'était dingue comme cette fille me sortait par les trous de nez. Je comprenais pas comment Sid avait fait pour s'entendre avec une fille pareille... Enfin peut être qu'il avait vu des trucs cachés en elle, des points positifs, il était fort pour ça. Moi, des points positifs chez Dana, j'en voyais aucun. Elle était perfide, garce et sans aucun intérêt, à mon sens. Puis j'étais sûrement un peu jaloux d'elle, aussi, quand elle s'entendait encore avec Sid. Oui, bon, j'étais jaloux de quiconque était un peu trop proche de lui, j'y pouvais rien. Même si bien sûr je suis jamais allé lui taper une crise à cause de ça. Moi j'gardais tout à l'intérieur. Dana me regardait avec un sourire de psychopathe, je me demandais si c'était pas moi qu'elle allait découper avec le scalpel. « - Laisses faire les grands, petite âme sensible que tu es ! Et après tu prétends être un mec ?!? Pff laisses-moi rire ! Une petite grenouille arrive à elle seule à te faire faire pipi dans ton slip, je vois que t'es facile à atteindre... » quelle débile. J'ai levé les yeux au ciel. Pourquoi ces turcs là n'arrivaient qu'à moi ? Y'avait au moins 50% de la classe avec laquelle je m'entendais bien, mais non, il fallait que je tombe avec cette Dana. Le prof l'avait fait exprès, pour se venger ! Il pouvait jamais rien dire à cause de mes notes, mais je savais qu'il ne supportait pas ses bavardages incessants. «- Pitoyable. » et elle commença à couper, une vraie Frankestein. Elle était limite flippante, et j'avais aucun mal à l'imaginer en blouse blanche dans un laboratoire glauque en train de prélever des organes de nourrisson, ouais, elle avait bien le genre... Ca me rappelait un film d'horreur que j'avais vu. Un savant fou greffait des humains les uns aux autres, pour créer un mille-pattes géant. C'était un film vraiment super gore, et j'avais même pas pu regarder jusqu'à la fin, Jimmy s'était foutu de ma gueule. Ouais ben, je suis une petite nature, c'est comme ça. Mais j'arrivais à garder une facade d'intello à qui ça ne faisait rien. A part Sid et quelques autres, personne ne se doutait pourquoi la vue du sang me faisait autant mal. Sid lui, était au courant parce qu'une énième fois où je m'étais réveillé en hurlant à cause d'un foutu cauchemar, il dormait à côté de moi. On avait passé la moitié de la nuit à parler de ça, et j'ai pas pleuré, trop fier. A chaque fois qu'on me parlait de mes parents, je badais. Mais pas devant Sid, je pouvais juste pas être malheureux en sa présence. C'était sûrement ça, l'amour. Bref, alors que Dana découpait son batracien en deux, elle me lanca « - si ton paaaaauvre petit estomac ne supporte pas la vue... ou l'odeur, de cette grenouille en décomposition, tu craches tes excréments sur une autre table que celle-ci, okay ? Je préfère encore lécher le corps dégoulinant de cette grenouille que d'assister à l'étalage de ton vomis...» merci, autant j'aimais pas des masses la vue du sang, autant j'avais pas envie de vomir non plus. C'était absolument pas mon truc. Le prof rôdait dans la classe comme un faucon aux aguets. Je me suis retourné brièvement, voyant Gaga galérer sur sa grenouille, et je lui lançai discrètement « au milieu, découpe au milieu. » le prof me lanca un regard noir, on était pas censé aider les autres à part nos binômes. Mais aider Dana, ça il pouvait crever. Je préférais encore me faire coller jusqu'à la fin de mes jours. T'façon... Même si ça me faisait mal de la reconnaître, elle se débrouillait très bien. Moi même j'étais pas mal doué en bio, mais Dana avait presque tout fait, j'allais pas lui arracher le scalpel des mains... et là elle me le passa. « - Tu crois quand même pas que tu vas rien foutre de l'heure ?!? Et profites-en, c'est la seule fille qui voudra bien que tu la tripotes... » Très fin Dana. Tout le monde au lycée savait que je sortais avec un mec, d'ailleurs Gaga m'avait raconté à plusieurs reprises qu'un petit groupe de filles avait eu le seum à cause de ça, ça m'avait fait rigoler. Ouais ben osef, j'étais amoureux de Sid et tant pis pour les autres. M'emparant du couteau, je donnai une pichenette dessus comme les scientifiques avant une expérience importante. « - Admire l'artiste. » et j'ai commencé à dérouler les boyaux en suivant le polycopié distribué par le prof, like a boss. C'était pas parce que j'étais un peu dégoûté que ça allait m'empêcher d'avoir une bonne note non plus! J'avais pas envie de faire tâche dans mon dossier, une seule mauvaise note pouvait m'empêcher d'entrer dans mon école l'an prochain. « Maintenant, vous allez cisailler légèrement l'intestin... » déclara le prof en faisant les moulinets avec les bras, genre il était super heureux qu'on tue plein de grenouilles, génial. Elles auraient pu vivre heureux dans un étang avec leurs copines grenouilles, mais nan, on les tuait pour la "bonne cause". M'enfin bon, maintenant c'était fait. J'ai percé un trou dans l'intestin mentionné, et AAAAH UN GROS JUS DE GRENOUILLE genre le truc mélange de sang et je j'saispasquoi a giclé... En plein sur la figure de Dana. Ca a dégouliné dans ses cheveux, dans son tee shirt, partout sur elle, sans m'atteindre (réflexes de fifou que j'avais, je m'étais esquivé en un éclair). Elle avait l'air horrifiée, et j'ai pas pu m'empêcher d'éclater de rire, et le reste de la classe s'est retourné et a ri avec moi. Bien fait pour toi la sorcière... « Oups, j'suis vraiment désolé ! » déclaras-je avec un sourire angélique, essayant de me calmer peu à peu. Ca lui allait bien, cette couleur indéfinie.


________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
http://not-empty.tumblr.com/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!   Jeu 19 Avr - 11:33

DORRYANA


Sérieusement, j’ai tellement envie de me suicider là. Et c’est pas des paroles en l’air. Déjà que la biologie, c’est pas ma matière préférée, qu’en plus, le prof a un croc contre moi, qu’on dissèque une grenouille ET que je suis en binôme avec l’autre abruti, je crois que c’est la pire journée de ma vie. Les Américains me tueront. Tous des abrutis, comme quoi, c’est logique que ma sœur se sente bien à Jerrytown. Pff, mais n’importe quoi !!! Et papa qui dit Amen a tout ce qu’elle dit. Luna, toujours Luna. Penses à Luna. Elle vit des trucs pas faciles Luna. Elle est triste Luna. Etc. LUNA LUNA LUNAAAA !!! Mais j’en ai marre moi putain. Luna elle peut allée se faire foutre !!!! C’est pas de ma faute si elle n’arrive pas à assumer ses actes. Qu’elle se fasse tringler dans les chiottes du lycée, okay, elle fait ce qu’elle veut, mais je pense que si elle avait pris la chose en gardant la tête haute, en envoyant les autres valser, son histoire aurait rapidement quitté les conversations et elle serait redevenue Luna… juste Luna. Mais non, ma sœur est incapable de faire ça. Je crois qu’elle aime se faire plaindre. Du coup, on a déménagé et voila que je me retrouve au lycée de Jerrytown, avec l’autre abruti de première pour disséquer une grenouille à la con ! Putain, c’est de la faute de Luna ! Je la déteste DETESTE DETESTE PUTAIN !!!!!
« - Admire l'artiste. ». Bien sûr, je ne peux m‘empêcher de pouffer de rire. Artiste de quoi ? Artiste pour servir à rien ouais !!!! Artiste pour être le pire abruti que la terre ait connu ! Ce mec me sort par les trous de nez et franchement, à cet instant, c’est pas la grenouille que j’ai envie de découper au scalpel… si vous voyez ce que je veux dire. Il prend son petit air suffisant là et faire genre il écoute le prof… Laissez-moi rire.
O.O pourquoi il approche son scalpel de cette partie de l’intestin ??? NON NON NOOOON IL VA FAIRE TOUT GI…. cler…. Putain. Je vais le tuer. Moi tuer lui. DANA VA LE DEGOMER DANS MOINS DE DEUX, DEVANT LES REGARDS AMUSES DE TOUS CES GROS CONS QUI SE BIDONNENT !!! Ca me dégoute, je me retrouve avec du vieux jus de grenouille dans les cheveux !!! PUTAIN JE VAIS LE BUTER ET LUI FAIRE BOUFFER SA GRENOUILLE A LA CON !!!! « Oups, j'suis vraiment désolé ! ». O.O AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARG !!!!!!!!! JE VAIS LUI FAIEEZ BOUFFER SON SOURIRE DE MERDE !!! CHIOTTE LA CLASSE, CHIOTTE LE PROF JE M’EN FOUUUU !! Je lui retire alors le scalpel des mains et m’empresse d’appuyer sur la partie de l’intestin qu’il a précédemment pressé. Le jus de grenouille gicle alors un énorme coup et atterri en plein dans la figure de l’autre con !!! MOUHAHAHAHA !!! Ma vengeance est terrible. Il doit pas comprendre ce qu’il lui arrive !!!! BIEN FAIT !!! Les autres élèves nous regardent, médusés, hésitants à rire ou à se taire. Le prof se précipite alors vers nous et éloigne le bac où se trouve notre grenouille de nous. Je lâche le scalpel et il nous regarde tour à tour. Je me tourne, histoire d’être face à lui et de ne plus avoir Dorryan le chieur devant moi. Le professeur est… bizarre. On croirait qu’il va exploser. Il est tout rouge, les yeux sortant presque de leurs orbites… Okay… c’est mauvais signe ça… « DANS LE BUREAU DU PRINCIPAL !!! ». HEIN ??? QUOI ??? NON MAIS C’EST DE LA FAUTE A L’AUTRE LA !!!! C’est lui qui a commencé !!! Moi c’était juste de la légitime défense !!!! Il voit qu’on bouge pas. « TOUT DE SUITE !!! ». Je sursaute un peu et m’exécute, rassemblant le peu d’affaires trainant sur la table pour les ranger dans mon sac. J’crois qu’on a pas trop le choix. Il nous a à l’œil le gros con. Le délégué se lève alors et le prof lui demande de nous emmené jusqu’au bureau du principal. Je cale mon sac à main sur mon bras et me lève, la tête haute. Jus de grenouille ou pas, j’ai la classe, merde !!! On sort alors de la salle, le délégué devant nous. Je peux pas le saquer celui là. Avec son air suffisant et ses grosses lunettes. Un intello de première qui ne se gène pas pour faire savoir qu’il a des meilleures notes que tout le monde. Moi je sors un mouchoir de mon sac de marque, afin d’essuyer, au mieux, mon visage. « On peut passer aux toilettes avant ou pas ? ». Ouais, j’aimerais bien me nettoyer un peu le visage quand même et surtout LES CHEVEUX. C’est pas que le jus de grenouille c’est pas mon truc, mais un peu quand même. L’autre con se retourne vers moi et me sourit sadiquement. « Non, monsieur Weaver a dit de vous emmener dans le bureau de monsieur le principal, pas aux commodités, Dana Andros. ». Oo Okay, bizarre quand même. Si j’étais pas autant sur le cul, je lui aurais gueulé dessus. Il a pas peur lui, il sait pas à qui il s’adresse !!!! VDM ferme sa gueule, ça fait du bien. On arrive alors devant le bureau et le délégué ouvre la porte expliquant rapidement la situation à l’homme. J’ai pas vraiment écouté à vrai dire, trop préoccupée par mes cheveux. J’entre dans la salle, passant devant Dorryan sans aucune délicatesse et m’assois sur l’une des chaises face à l’homme. « Ecoutez, y a rien à expliquer ! Ce débile m’a balancé du jus de grenouille dessus… non mais vous pensez vraiment que. ». « Taisez-vous, mademoiselle Andros. ». okaaaaay ! J’aime ce mec et je crois que c’est réciproque. GROS CON. Je m’enfonce alors un peu plus dans mon fauteuil, vexée. « Vous allez tous les deux êtres sévèrement punis, pour avoir jouer avec le matériel servant à faire des expériences… mais avant tout, je vais appeler vos parents…. ». PUTAIN NON. Manquait plus que ça tiens… « Enfin… votre grand-mère pour vous monsieur Maxwell… ». Quoi ? Il a pas de parents ?!? Pff, c’est quoi ces conneries !!! ET C’EST QUOI CE FAVORITISME !!!!! Moi aussi j’aimerais plus qu’on appelle ma grand-mère que mon père !!! Putain ! Il cherche alors dans ses dossiers et je m’aperçois rapidement que je suis la première à passer à la casserole. PUTAIN !!! « Oui ? ». Il décroche… noooon :’( En plus, on entend presque tout !!! « Monsieur Andros ? Bonjour, je suis le directeur du lycée de Jerrytown ! ». Non, sans blague ? « Le lycée de Jerrytown ?!? Il y a un problème ? LUNA VA BIEN ?!? » Okay… sympa… Putain ça m’énerve ça. Je serre la mâchoire, posant mon regard sur la fenêtre à ma droite. « Non, si je vous appelle, c’est à propos de Dana… ». « Ah… Dana… ». HDUEZHDIUZE j’ai envie de défoncer mon père putain !!!! Calmes-toi Dana, si ça continue, tu vas pleurer. Et plutôt crever que de pleurer devant quelqu’un. PLUTOT CREVER QUE DE PLEURER DEVANT L’AUTRE DÉBILE DE PREMIÈRE. « Oui, Dan/ ». « Écoutez monsieur, je travaille là et je n’ai pas le temps pour cela. Réglez le problème à votre manière, je vous fais confiance. Je rentre à Jerrytown dans quinze jours, vous comprendrez donc, que je n’ai pas que ça à faire… ». « Ah… d’accord et bien/ ». Il a même pas le temps de répondre que mon père a raccroché. Respire Dana, RESPIRE PUTAIN !!! « Bon, passons à votre grand-mère monsieur Maxwell… ». Ouais, passons à sa vieille, au moins je pourrais en savoir plus sur lui et je vais pouvoir me foutre de sa gueule… bien que… je comprends pas trop pourquoi il appelle pas ses parents…. Surement qu’ils doivent être interné dans un hôpital psychiatriques, ne s’en remettant toujours pas d’avoir mis au monde un boulet que l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
V. Dorryan Maxwell
Admin

→ MOOD. : j'aime la sauce tomate. Puis je suis heureux. J'suis toujours heureux, oooh une licorne rose à pois bleus ! Attends petite licorne, atteeeends !
→ NOMBRE DE BLABLAS : : 594
→ A PRIS GOÛT A LA VIE LE : : 11/03/2012
→ LOCALISATION : Derrière toi. Fais Gaffe je suis armé.
MessageSujet: Re: DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!   Ven 4 Mai - 16:23

j'aime ne pas t'aimer.



Soudainement, Dana avait l'air de la méchante sorcière dans Blanche Neige. En plus jolie, quand même. Je pouvais lui reprocher toute la méchanceté qu'elle avait, mais un truc était indéniable, Dana était belle. Mais c'est pas elle qui l'avait choisi. Et sa beauté intérieure, je la voyais pas tellement. Pas du tout, même. Là, limite de la fumée lui sortait par les oreilles et les tous de nez. Appelez les pompiers, au secours. Je jubilais intérieurement. C'était cool, la vengeance... Enfin, vengeance, vite dit. Dana s'empressa de m'arracher le scalpel des mains et appuya sur l'intestin, à l'endroit exact que j'avais touché une minute avant NON ELLE ALLAIT PAS FAIRE ÇA PAS CAAAAA ! Eh ben si, le jus gicla avant que j'ai pu dire "petit poney". Y'en avait moins que ce que j'avais balancé sur Dana, mais le truc me gicla en plein dans la figure. OH J'ALLAIS LA TUER. LA TUER. On m'avait toujours dit de pas taper les filles, mais elle c'était pas une fille, c'était un putain de monstre. Je pouvais donc la frapper en tout impunité, non ? Mouhahaha, elle allait souffrir. J'imaginais Dana pendue par les pouces au dessus d'une marmite d'acide, mais le prof se dirigea vers nous, enragé comme un taureau lors d'une corrida. Il était rouge vermillon, oulahlalah, énervé le type. Déjà que d'habitude il était pas commode... « DANS LE BUREAU DU PRINCIPAL !!! » qu'il a hurlé. Hein ? Moi, dans le bureau du principal ? C'était une blague ? Jamais je n'allais dans son bureau. Jamais. « TOUT DE SUITE !!! » Oulah si on bougeait pas, on allait se faire taper. Dana remballa ses affaires vite fait, et moi plus lentement, en soupirant. Ghania me regardait, choquée, une main devant la bouche. J'haussai les épaules en souriant. C'était pas la mort. Enfin si, mais je réalisais pas très bien. Le délégué nous suivait comme un toutou. Je me suis toujours demandé pourquoi il avait besoin de nous accompagner. Andy, ses cheveux gras et ses lunettes, avec son petit air suffisant, il se pensait mieux que tout le monde mais je savais qu'il m'aimait pas, car j'avais toujours des meilleures notes que lui. Enfin là, c'était sûr que j'allais me taper une vieille note. Il devait être content comme tout. Les mains dans les poches, je suivis le cortège, avec Dana qui râlait, comme d'habitude, et Andy qui arborait son petit air suffisant. Au bout d'un moment je finis par les doubler, autant en finir au plus vite avec ces conneries, mais Dana me passa devant. J'eu une soudaine envie de lui faire un croche pied. Mais ça risquait pas d'arranger ma situation. Nous étions dans le bureau du principal, et Andy nous lâcha enfin la grappe. « Ecoutez, y a rien à expliquer ! Ce débile m’a balancé du jus de grenouille dessus… non mais vous pensez vraiment que. ». « Taisez-vous, mademoiselle Andros. » Haha, one point for ze principal, dans ta face Dana. Oh, elle boudait, trop mignon. Moi je regardais ma main, en mode je m'en fous. T'façon c'était pas ma grand mère qui allait m'engueuler, et une petite heure de colle me ferait pas grand chose. « Vous allez tous les deux êtres sévèrement punis, pour avoir jouer avec le matériel servant à faire des expériences… mais avant tout, je vais appeler vos parents…. » Au simple mot "parents" mon poing se serra et je fusillai le principal du regard. Il était au courant, que mes parents étaient morts. Et c'était un sujet très sensible chez moi. Ce qu'il devait avoir remarqué, car il s'empressa de rectifier. « Enfin… votre grand-mère pour vous monsieur Maxwell… » Super, de la compassion, encore pire... Dana avait l'air perplexe. Si elle pensait que j'allais lui expliquer que mes parents étaient morts, elle pouvait toujours crever. Déjà que j'aime pas en parler avec mes meilleurs amis, alors avec elle... Autant essayer de jouer au scrabble avec taz tavu. Le proviseur regardait ses papiers. Tiens, c'était Dana la première... Tant mieux. Enfin peut être que ça aurait été mieux que je passe en premier, allez savoir.. « Oui ? » Une voix grave se fit entendre à l'autre bout du fil, sûrement le père de l'autre "j'me-la-pète-girl". M'enfonçant sur ma chaise, je regardai le plafond. Allez, qu'on en finisse, j'avais pas toute la nuit.. « Monsieur Andros ? Bonjour, je suis le directeur du lycée de Jerrytown ! » Ah je pensais que t'étais Jerry déguisé en Tom tiens. « Le lycée de Jerrytown ?!? Il y a un problème ? LUNA VA BIEN ?!? » Luna ? C'est qui elle. Eh oh mec, ta fille elle s'appelle DANA. Pas Luna ! En parlant de Dana, elle s'était transformé en seum-girl. les dents serrées, elle regardait ailleurs. J'avais presque de la peine pour elle.. J'ai bien dit presque. « Non, si je vous appelle, c’est à propos de Dana… » Oui Dana, l'autre garce qui aime bien embêter tout le monde et en particulier Dodo.. Bon j'avoue que là je l'avais pas mal cherché. Je regrettais pas, c'était tellement drôle de la voir avec du jus de grenouille partout... « Ah… Dana… » soupira le mec à l'autre bout du fil... Il avait l'air d'avoir l'habitude que les lycées aient des problèmes avec Dana. Pourquoi ça ne m'étonnait pas, mais alors pas du tout ? Allez savoir. Dana elle avait pas l'air bien... Je me demandais pas si elle allait pas pleurer. Limite j'avais envie de lui tapoter l'épaule d'un air compatissant, si elle était pas tout dégoulinante du jus de grenouille que je lui avait balancé. « Oui, Dan/ ». répondit le principal, avant d'être aussitôt coupé par le père de Dana. « Écoutez monsieur, je travaille là et je n’ai pas le temps pour cela. Réglez le problème à votre manière, je vous fais confiance. Je rentre à Jerrytown dans quinze jours, vous comprendrez donc, que je n’ai pas que ça à faire… ». Ah ouais, super poli... Ca devait pas être la teuf tous les jours chez les Andros. N'empêche qu'il l'avait pas engueulé en direct au téléphone, ce que ma grand mère, j'en étais sûr, ferait dans quelques minutes. D'ailleurs, allait-elle me tuer ou juste m'obliger à manger du gratin encore et encore jusqu'à ce que j'explose comme cette pauvre grenouille ? Je me posais la question. « Ah… d’accord et bien/ » le principal était dépité, le père de Dana lui avait raccroché à la gueule. Awkward moment. « Bon, passons à votre grand-mère monsieur Maxwell… » me dit-il tout simplement. Aïe Aïe... Ma grand père était la femme la plus adorable du monde, c'était sûr, mais elle me couvait trop... Le principal composait le numéro, et ma grand mère décrocha à la première sonnerie. « Alice Johnson, j'écoute ? » dit-elle de sa voix enjouée. Le principal s'éclaircit la gorge. « Alice ? C'est John ! » j'esquissai un petit sourire alors que Dana ouvrait des yeux ronds. Eh ouais, ma grand mère avait été prof la plus grande partie de sa vie, elle connaissait tout Jerrytown, et tout le monde l'adorait. Elle s'attendait sûrement pas à ça. « Oh, John, quelle bonne surprise ! Que me vaut l'honneur ? » répondit-elle. « Et bien, en fait c'est à propos de ton petit fils... Il a eu un petit incident en cours de biologie, une dispute avec une camarade d'après ce que j'ai compris. » dit-il d'un ton professionnel, me regardant avec sévérité. Moi, je regardais ailleurs. Mon dieu grand mère, ne me fais pas honte... Un blanc s'installa, et ma grand mère éleva la voix. « Victor, tu m'entends ? » le principal me fit signe de répondre. Ma grand mère était la seule à m'appeler par mon vrai prénom, alors que tout le monde m'appelait Dorryan. « Oui grand mère, je suis là... » dis-je d'une voix hésitante. « Victor, tu me déçois beaucoup ! Tu peux dire adieu à la fête de ton ami Olly samedi prochain, ça c'est sûr ! » « Mais .. » elle ne me laissa pas le temps de répondre. « Et estimes toi heureux que je maintienne ta soirée avec ton petit ami ! Laisse moi te dire que ça va chauffer ! Et si je te reprends à te battre en classe, je t'enferme dans ta chambre comme Raiponce ! Non mais oh ! » et elle raccrocha. Je m'enfonçai un peu plus dans mon siège, la mine renfrognée. Tout ça à cause de cette garce de Dana.


________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
http://not-empty.tumblr.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!   

Revenir en haut Aller en bas
 

DORRYANA ♦ tu sais que ta tête va pas du tout avec ton corps ? j't'ai cassé !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je sais que tu me mens et jusque là tout va bien. {SACHA}
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)
» Feuille de frêne(je sais pas si faut autre chose) || 13 Sept.
» Je ne sais pas jouer au piano[PV Niko']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JERRY GAULAY TRAYFOR :: Poubellator-