AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 je suis une bite doublée d'une choucroute, j'ai le swag non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sid Massachussette
Admin

→ MOOD. : comme un âne !
→ NOMBRE DE BLABLAS : : 446
→ A PRIS GOÛT A LA VIE LE : : 18/03/2012
→ LOCALISATION : Jerrytown babay !
MessageSujet: je suis une bite doublée d'une choucroute, j'ai le swag non ?   Mer 21 Mar - 17:21



Sid Orphé Massachussette.

nom : Sid, ouais comme dans l'âge de glace ! Enfin c'est la directrice du centre qui m'a nommé comme ça, moi je n'ai rien demandé.. Orphé, je le trouve horrible ce prénom, sans déconner ! Orphé, hors fait ! Massachussette, le nom de mes parents adoptifs, je suis fier de le porter. âge : J'ai 18 ans, déjà... J'attends mon premier cheveu blanc, j'ai peur... date et lieu de naissance : 1 avril 1993, le lieu est inconnu.. nationalité : Je me sens comme un Jerrytownien ! origines : On ne sait pas vraiment en fait.. orientation : Euuuh... Tout le monde me dit que je suis gay, mais de mon point de vue, je ne le suis pas, j'aime les gens, les hommes et les femmes. statut : En couple avec VDM depuis pas mal de temps ! occupation : j'ai redoublé ma terminale, je dois refaire une année, j'aime pas les études, c'est pas marrant.. groupe : ONSFAN LAPOIRE.




ϟ Meet Tom.



HEY HEY TOI ! Oui toi, pas ma grand-mère ! J’me présente, je suis Tom, enfin tu dois sûrement le savoir, à part si tu es nouveau, tu es là depuis quand dis-moi ? « FRANCHEMENT TOM ! Tu te souviens pas de moi quand j'avais 5 ans ? Tu m'avais souhaité le bienvenue en m'envoyant une tone de chantilly dans les cheveux ! Mes cheveux ont collé pendant une semaine à cause de ça.. On a faillit les couper ! C'est pour ça que j'ai toujours préféré Jerry à toi, parce que Jerry, lui, il est gentil. », ouais j’me disais bien avec ta tronche de babouin constipé… OSEF ! On est ici pour faire connaissance non ? Alors tiens, racontes moi la plus grosse connerie que tu n’ai jamais faite ? « Tu en as des questions.. Euh.. Je dirais au premier anniversaire de Manie chez nous. Je devais apporter le gâteau avec les bougies, mais ayant des bites à la place des pieds, pouf, j'ai trébuché et Manie à fait la bise à son gâteau ! Sur le coup, tout le monde a rit, à part Manie, le regard qu'elle m'a lancé rohlalala.. ». HAAAAAN et bah tu sais quoi ?? Tu ne m’impressionnes pas du tout, et ouais ! T’as jamais participé à une de nos interventions avec Jerry ? Un flashmob ? Une bataille de farine et d’œuf ? « J'viens à toutes vos interventions bande de macaque. », ouais ouais, j’espère te voir à la prochaine ! Bon bon… Sinon, c’est quoi ton plus grand défaut ? « Je suis la naïveté incarné, y'a qu'à voir avec Dana, ouais, Dorryan me le reproche souvent, d'être trop naïf. », ah ouais.. Moi je dirais que tu en as plus que ça, de défauts, surtout sur le visage, ton surnom ce n’est pas calculator ? Bref, et sinon, ta plus grande qualité ? « Il parrait que je suis toujours de bonne humeur et que je suis très serviable ! Donc bon, je pense que je suis un bon mec comme on dit, un Jerrytownien à part entière ouais ouais. », comment tu te valorises trop ! Ce n’est pas pour te casser, ou si, mais bon, t’as rien d’exceptionnel, ah si ? Et quoi donc ? « Je chante ? Oui j'adore chanter, et tout le monde me dit que j'ai une très belle voix aha ! Mais ça les fait beaucoup rire parce que ma voix n'a rien à voir avec ma personnalité apparemment, elle est très sérieuse et sexy, quoi ? Moi pas sexy ? Si je le suis roh ! », bah écoute, si tu le dis hein… Dis tu n’aurais pas vu Jerry ? Il est tout le temps en retard !! ARGH ça m’énerve ! Tu ferais quoi à ma place, l’embrocher quand il arrive ou lui sauter dans les bras ? « Tu le bouffes, j'te transforme en brochette de chat. », moi je ne ferais pas ça, en fait je ne vais rien faire parce qu’il ne va pas venir, gogole ! Bon et bien tête de bite, je vais te laisser, ce n’est pas la dernière fois qu’on se croise, je t’ai à l’œil maintenant, prend garde à tes fesses !




ϟ in real life.



ton pseudo : HEY JUDE. DON'T MAKE ME BAAAAAAAAAAAAAD au pire tu m'appelles Adrianna ou tête de bite ! ton âge : 69 ans, bah ouais je suis vieille et j'ai l'âge du sexe babay ! comment as-tu découvert le forum? : C'est Jerry qui est venu me chercher pour que je rencontre Tom, et je suis tombée amoureuse de Tom ! présence : 7/7 à votre service ! ton avatar : HARRY FUCKING HOT VERY HOT STYLES ! tu es : un truc qui sort de ma tête de bite. crédits : tumblr c'est mon ami pour la vie ! ze secret : je viole VDM au cinéma ! un dernier mot : C'est pour quand la choucroute party ?



Dernière édition par Sid Massachussette le Dim 8 Avr - 9:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grungepunk.tumblr.com/
avatar
Sid Massachussette
Admin

→ MOOD. : comme un âne !
→ NOMBRE DE BLABLAS : : 446
→ A PRIS GOÛT A LA VIE LE : : 18/03/2012
→ LOCALISATION : Jerrytown babay !
MessageSujet: Re: je suis une bite doublée d'une choucroute, j'ai le swag non ?   Mer 21 Mar - 17:22





ϟ C'était il y a longtemps.


PART ONE : je suis un enfant adopté, et alors ? Ton chien tu l'as bien adopté aussi !

« Alors comme ça, tu n'as pas de papa et de maman ? », cette phrase, je l'avais entendu des milliers de fois, et à chaque fois, je répondais la même chose, comme si j'étais une machine en mode R2D2 quoi. « Si j'ai un papa et une maman, mais je suis pas sorti du ventre de ma maman, elle est venue me chercher dans un centre. ». Et puis ils me regardaient tous avec des gros yeux, comme si j'étais un truc venu de l'espace, ou pire, de Mars ! En primaire, je n'avais pas franchement d'amis, pas du tout même. Leeloo, elle, rentrait tout juste au collège, mais elle venait me chercher tous les jours à l'école, et j'adorais lui sauter dessus quand je la voyais, j'adorais ma soeur, et j'avais toujours son action-man qu'elle m'avait offert le jour de mon arrivée chez les Massachussette.

PART TWO : il faut souffrir pour avoir des amis, oui oui, la preuve !

C'était pendant une pause, j'étais assis sur un banc comme à mon habitude. Je regardais les deux cousins Kitchen jouer à la balle, tout le monde connaissait Olly et Maxxie, les deux enfants hérités de Jerrytown. J'en étais jaloux, parce qu'ils avaient pleins d'amis, toutes les filles étaient amoureuses d'eux, moi, à côté, j'étais le vilain petit canard avec mes bouclettes qui me tombaient toujours dans les yeux, je me cachais tout le temps sous mes cheveux. J'étais en train de jouer avec mes mains - je faisais genre que ma main droite c'était un monstre et que ma main gauche c'était un chevalier qui venait sauver sa princesse - que tout d'un coup, je me suis pris une balle en pleine figure, tellement fort que je me suis ramassé parterre. Je ne savais même pas ce qui m'était arrivé mais mon nez me faisait tellement mal que j'étais déjà en train de pleurer ma maman. « OH MON DIEU PARDON PARDON LE MOUTON ! », une petite voix complètement folle arriva vers moi. Toujours en train de pleurer, j'avais réussi à me rasseoir parterre, une main collée contre mon nez. Ma vue floutée par mes larmes, je ne voyais pas très bien la personne qui se tenait à côté de moi. « DODO APPELLE LES URGENCES IL EST EN TRAIN DE MOURIR ! » « Du calme Gaga ! C'est bon il est pas mort le mouton ! », le mouton ? Une vieille allusion à mes bouclettes, c'est pas drôle maiheu ! Sentant la douleur s'évanouir peu à peu, je me suis séché les larmes du revers de ma manche, eet là, j'ai vu une petite fillette avec une bouille ronde et des cheveux avec une couleur trop belle ! Et à côté d'elle, un mec du nom de Dorryan qui était dans ma classe. La petite fille avait les larmes aux yeux et faisait de grands gestes avec ses bras. « Je suis trop trop trop trop trop désolé ! Je voulais lancer la balle à Dodo mais j'ai mal visé alors POUF ! Elle est tombée sur toi mais j'ai trop pas fais exprès je te le promets ! Sinon moi c'est Ghania, mais tu peux m'appeler Gaga. » j'ai pas vraiment tout suivi de ce qu'elle m'avait dit, mais juste après, elle s'est penchée vers moi et elle a embrassé ma joue. Je suis devenu tout rouge parce que Dorryan, il a commencé à rire comme un con.

PART THREE : mon premier amour, VDM, vie de merde hein, pas Dodo !

Puis c'est tout simplement comme ça que j'ai commencé à trainer avec la « bande ». Il y avait les cousins Kitchen, qui ont été super gentils avec moi, même que c'est Maxxie qui m'a appris à jouer de la guitare ! Et puis il y avait Jimmy, lui, il a été moins sympa, il arrêtait pas de me rabaisser, mais, au fil du temps, il a réussi à m'accepter, sans pour autant qu'on devienne meilleur ami. Et il y avait Dodo - comme dirait Gaga -, c'est mon voisin de table maintenant, il est trop sympa, on rigole bien ensemble, et c'est le seul qui n'a jamais fait aucune remarque sur le fait que je sois adopté. Puis il y avait Gaga, Gaga et ses yeux pétillant, Gaga et ses cheveux rouges, Gaga et son visage tout rond. Il y avait même cette fois où j'avais demandé un conseil à Dodo pour la Saint-Valentin alors que nous étions au cm2.
« Des chocolats dans des chaussettes ? » « Mais oui, les filles adorent ça ! » « Tu penses ? » « Mais si je te le dis ! En plus les chaussettes c'est personnel, ça fait penser à ton nom de famille, je suis sûr qu'elle va adorer, fais-moi confiance, je la connais ma Gaga ! », j'ai soupiré, depuis le temps que je voulais dire à Gaga que j'étais fou amoureux d'elle depuis le jour où elle a faillit me défigurer. Puis après les cours, je suis allé au centre commercial avec Leeloo, j'ai acheté des chaussettes Jerry de la couleur des cheveux de Gaga, puis des chocolats à la cerise, je sais qu'elle adore ça. J'avais mis les chocolats dans les chaussettes comme m'avait dit Dodo, et tout fier, j'avais attendu le lendemain. Le lendemain matin, juste avant de rentrer en cours, nous étions tous dans la cour. Je cherchais Gaga des yeux, Dodo était resté avec moi, pour me soutenir moralement comme il disait. J'avais mes deux chaussettes dans chacune des mains, et puis elle est arrivée vers nous, en courant comme speede Gonzales - et c'est pas une blague - elle avait un truc dans la main « HEY LES MECS REGARDEZ ! », elle nous fourra un énorme G en pain avec des pépites de chocolats « C'est Berlioz qui vient de me l'offrir pour la Saint-Valentin ! C'est le plus beau cadeau que j'ai jamais eu ! », puis je me suis senti tellement ridicule avec mes chaussettes remplies de chocolats et je les ai cachés derrière moi. Dodo m'a donné un coup de coude « Sid aussi a un truc pour toi ! » Assassin, traître, je te hais. Mon regard en disait long sur la punition qu'il allait recevoir, mais lui, il souriait encore comme un con. Gaga s'est retournée vers moi, avec ses yeux pétillant « Vrai ? ». Puis j'ai montré mes deux chaussettes « En faite, y'en a une pour toi et une pour Dodo, pour vous remercier d'être mes amis.. ». Pauvre con. J'ai tendu mes chaussettes à mes amis. Dodo a grimacé « J'aime pas les chocolats à la ce/ » « J'ADORE LES CHOCOLATS A LA CESIRE ! Merci mon Sidounet ! T'es le meilleur ! » puis elle est venue embrasser le bout de mon nez avant de repartir comme une furie vers ses autres amis. J'étais rouge de honte, j'avais même pas pu lui dire que je l'aimais, ma Gaga. Dodo est resté un moment à me regarder avant de venir me prendre dans ses bras. Au début j'ai pas compris son geste, puis après j'ai compris qu'il voulait dire qu'il serait toujours là pour moi, et j'ai commencé à pleurer, parce que je pleure tout le temps quand je ressens trop de trucs en même temps. Mais je ne m'étais pas trompé sur ce que j'avais ressenti à ce moment, Dodo, il a toujours été là pour moi.







ϟ Et le temps qui passe.


PART ONE : une folle et une cantatrice dans la même classe, ça donne quoi ?

« MA FOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLE ! », VDM qui accoure vers moi, ça sonne pas bon. J'ai ouvert mes bras au moment même où il se jeta sur moi. Mon cul fit la bise au casier juste derrière moi et ce vieux gay n'arrêtait pas de m'embrasser avec ses lèvres toutes baveuses. Je l'aime mon Dodo, mais des fois, il devrait se la jouer plus discret. Premier jour au collège, on était tombé dans la même classe, Gaga, elle, était avec la tête de rat, soir Jimmy. J'étais déçus de ne pas être dans la même classe qu'elle, j'avais toujours quelques sentiments, mais je m'étais fait une raison, Gaga ne voudrait jamais être avec moi. Premier cours, histoire, autant vous dire que Dorryan et moi, nous étions déjà en train de crever sur notre table, la gueule ouverte. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, et je ne le sais toujours pas, mais Dodo, bah, il a gueulé comme une cantatrice « AAAAAAAAAAAHOHOHHUUUUUUUU ! », j'ai eu trop peur, j'ai faillit me renverser en arrière, comme dans les dessins animés. Le pire dans tout ça, c'est que le prof, il a même pas tourné les yeux vers nous, genre il a pas entendu Dodo, j'ai pas compris, et je comprends toujours pas. C'était un moment bizarre, parce que après, on en a pas reparlé avec Dorryan, genre, il a chanté, on sait pas pourquoi. Bref, après le cours, on est allé à la cafétéria, c'est bizarre, on dit plus la cantine mais la cafétéria maintenant. Et de loin, j'ai vu Gaga, elle était assise à une table avec d'autres gens, elle nous a vue, elle nous a fait un signe, et après rien. Oui rien. Puis j'avais vraiment envie de pleurer, tout ça c'était trop bizarre. Le collège, Dodo qui chante pour rien, la cantine qu'on appelle la cafétéria, et Gaga qui nous fait juste un signe de main alors que l'année dernière, elle se serait jetée sur nous comme une folle. J'ai pas envie de grandir, j'ai vraiment pas envie de grandir...

PART TWO : tu ferais rougir un rouge-gorge !

Je m'étais coiffé ce soir-là, je m'en rappelle, j'avais cassé mon peigne en essayant de démêler tous mes cheveux. Maman avait ri quand je suis venu lui apporter mon peigne cassé tout honteux, mais bon, elle m'a dit que ce n'était pas grave, alors ça m'avait rassuré. Toute la bande, les cousins, la tête de rat, Dodo, Gaga et moi, on était invité à une soirée karaoké des jumeaux. Les jumeaux ils étaient plutôt sympathiques, on arrivait pas à les différencier. Gaga était la plus belle ce soir-là, elle avait mis une petite robe à fleur. Je m'en rappelle encore. La soirée était sympa, y'avait du champomy et les parents nous surveillaient. Il y avait pleins de filles qui tournaient autour des deux cousins, moi, j'étais resté sagement assis à côté de Dorryan qui regardait les filles chanter en grimaçant. Maxxie, lui, il a chanté au moins cinq fois dans la soirée, et toutes les filles, et même les garçons, l'écoutaient attentivement. Mais Maxxie c'est un Dieu quand il s'agit de musique, et puis il a une voix formidable. La fête battait son plein, mais franchement, j'me faisais chier le kéké, pardon de l'expression, mais c'est vrai ! Je n'osais pas inviter Gaga à venir danser, ni aucune autre fille. Puis l'un des jumeaux, Eric, ou Rich, je sais plus, il m'a pris le bras et m'a foutu l=sur la scène pour que je chante une chanson. Franchement, j'avais jamais chanté de ma vie, et là, je me retrouvais sur scène, avec la moitié des yeux rivé sur moi - l'autre moitié matait les fesses d'Olly. Et puis j'ai commencé à chanter, et pour tout dire, j'ai adoré ça, en plus c'était une chanson que j'adorais, I love rock'n'roll. Et pour la première fois depuis longtemps, je me suis lâché, et tout le monde a commencé à danser, j'ai même dansé sur la scène, et j'ai vu Dodo qui se foutait de ma gueule même ! Mais j'en avais rien à foutre, j'étais heureux et en plus, je chantais pas mal ! Vers la fin de la soirée, tout le monde était venu me voir pour me féliciter, même les filles semblaient s'intéresser à moi. « Sid ? », je me suis retourné, c'était une fille de la classe de Gaga, une petite rousse avec des tâches de rousseurs, très mignonne. « Oui ? », et puis là, elle s'est mise sur la pointe des pieds et elle m'a embrassé sur les lèvres, un tout petit bisou, mais mon premier baisé. Je sais pas quelle tête j'avais mais elle a ri et elle est retournée avec ses amies. « Mais c'est que tu commences à toutes les faire tomber ! », VDM et ses phrases à la con. « Pourquoi elle m'a embrassé... ? », je devais vraiment avoir une tête de mouton choqué parce qu'il rit en me regardant. « Mec, relax, ça doit être un parie ou un truc dans le genre. », ouais, ok, mais c'était bizarre. Puis automatiquement, j'ai posé mes doigts sur mes lèvres, OUAH, j'étais plus puceau des lèvres, c'est trop cool ! Puis j'ai soupiré, au fond de moi, j'aurais tellement voulu que ce soit Gaga mon premier baisé, tant pis...

PART THREE : c'est en pleurant qu'on attrape un sourire. Cherche pas, moi-même je comprends pas cette phrase !


« Oh hier soir y'a Peter Pan qui... » « T'as gueule toi ! ». Jimmy me lançait à son habitude, son regard vaniteux, rabaissant. Je regardais tous mes autres potes, qui faisaient mine de rien avoir entendu « c'est toi qui la ferme tête de rat. », oups, c'était sorti tout seul. Toujours aucune réaction de la part des autres. Jimmy, lui, était devenu tout rouge, comme quand il s'énervait. « C'est toi qui te la ferme MAINTENANT ! », il était rageur, et je comprenais pas pourquoi il s'en prenait à moi comme ça. « Mais je t'ai rien fait arrête ! » « Juste, tu fermes ta gueule. » « Bon les mecs... », Dodo c'était levé de son fauteuil, agitant les mains pour nous calmer, mais moi j'étais déjà chaud bouillant. Merde alors ! Je n'avais rien fait, il avait tout fait (on dirait que je parle d'un acte sexuel, c'est bizarre). Je m'étais levé d'un bon « NON j'en ai marre que cette tête de rat m'emmerde tous les jours ! J'ai rien fait bordel ! », tout le monde se retourna, les yeux rivées sur moi. Ce devait être la première fois que je prononçais des mots pareils, parce que tout le monde avait l'air choqué, même Jimmy. Dorryan vînt poser une main sur mon épaule, je l'ai tout de suite repoussé, pour qui il se prenait lui ? A toujours prendre la défense de Jimmy « Tu te calmes Sid, ok ? Jimmy n'a rien fait de mal. » je disais quoi hein ? Et puis DE QUOI DE QUOI ? Il se fout de ma gueule c'est ça ? « Rien fait de mal ? », je le regarde bouche-bé. « Bon, Jimmy, excuse-toi... Sinon on ne va jamais en finir. », je rêve.. JE REVE ??? « C'est ça, bonne nuit. », j'avais pris ma veste, et comme une furie, je suis sorti de chez les cousins, sans que personnes me retiennent. J'ai pas mis beaucoup de temps pour tomber en larme, les gens dans la rue me regardaient bizarrement, voir quelqu'un pleurer à Jerrytown dans la rue, c'est pas tous les jours. En rentrant chez moi, il n'y avait pas mes parents, je suis direct monté dans la chambre de ma soeur. Il y avait Nemo avec elle, son pseudo copain ou je ne sais quoi, mais je m'en foutais, je voulais les bras de ma soeur. « Oh mon Sid.. Il se passe quoi ? Pourquoi tu pleures ? », elle avait pris sa petite voix toute réconfortante, quand elle m'ouvrit ses bras, je m'y était blotti et j'ai pleuré de plus belle. Pourquoi Jimmy il était méchant avec moi ? Pourquoi les autres ne réagissaient pas ? Deux jours plus tard, ils étaient venus devant chez moi, même Jimmy étaient là, et on a tous fait un câlin collectif, même que Jimmy il m'a dit « Tu m'as presque manqué tête de mouton. », et j'était le plus heureux des Sid !











ϟ j'suis amoureux de VDM, et pour le coup, je parle bien de Dodo là !


PART ONE : c'est comment d'être amoureux ? C'est comme ça ? C'est bizarre pourtant...
« Putain, MAIS ON S'EMMERDE ! » « Tourne la bouteille Jew.. » « On peut pas jouer à autre chose ? » « TOURNE ! », ma meilleure amie prit la bouteille et la tourna, elle avait tiré le petit papier [i">« faire un bisou sur la joue de.. » JIMMY ! Jewel se pencha et embrassa la joue du blondinet avant de se rasseoir en bougonnant « Maxxie, passe le stylo s'il te plait. », son copain lui tendit un stylo et un bout de feuille. En attendant, j'étais en train de jouer avec les doigts de Dodo, j'étais complètement affalé sur lui, et lui, s'amusait à tripoter mes cheveux. Gaga commença à faire plein de grimaces plus bizarres les unes que les autres, je ne pouvais m'empêcher de rire. Jewel me fit signe de tirer un petit papier, je le fis : « embrasse sur la bouche.. », super, vraiment super tes nouveaux papiers Jew ! Je me suis redressé péniblement pour faire tourner la bouteille. Et, oh, mon, dieu. Les yeux de Gaga se figèrent sur la bouteille qui était en sa direction, elle me fit un immense sourire. Les autres commencèrent à crier « LE BISOU LE BISOU ! », à part Dodo qui était resté calme et Jewel qui regardait de travers son copain. Je me suis redressé, je sais pas si mon visage avait la même couleur que les cheveux de Gaga, mais j'espérais que non ! Certes, la rentrée prochaine, on allait rentrer au lycée, mais je ne m'étais toujours pas sortie Gaga de la tête. J'étais peut-être moins amoureux, ou pas, mais elle avait toujours ce truc qui fejozbgozbzuogbo - oui je me sens très expressif ce soir ! Je me suis assis en face d'elle, il y avait tous les yeux rivés sur nous, c'était carrément stressant putain.. UN PEU D'INTIMITE NON ? Non ? Bah non c'est le jeu de la bouteille.. bah oui, bah nan. Oh pitain. Je me suis penché vers elle, trop vite, parce que nos nez se sont cogné et tout le monde a ri. Gag et son petit sourire... J'étais complètement gaga d'elle.. Vieux jeux de mots bonsoir ! Bref, deuxième tentative et.. Oh mon dieu, je vais m'évanouir. J'ai posé mes lèvres sur celles de Gaga, le pire, c'est que ça a duré plusieurs secondes ! Bon, il a bien fallu que je les retire des siennes, mais c'était tellement.. OUAH. PUTAIN GOAL J'AI EMBRASSE GAGA QUOI, amen à moi. « OH OH OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH ! » que les autres gueulaient ! Je suis retournée à ma place, tout chamboulé par ce baiser, j'osais même plus regarder Gaga, je devais ressemble à une tomate-choucroute, trop pas la classe quoi. Dorryan a ensuite prit un petit papier « Mimer des retrouvailles d'âmes-soeurs... Putain Jew, tu sors ça d'où sérieux ? » « T'occupes VDM et fait tourner la bouteille ! », il a soupiré, l'air de dire : t'as qu'à la tourner toi-même ta bouteille ! Et pouf ! Elle est tombée sur moi. J'ai pas tout de suite capté, j'étais en mode : mondieuj'aiembrasséGAGA. Dodo a commencé à me bousculer et à se lever. Je l'ai suivi, je savais pas trop quoi faire, non sérieusement, va mimer un truc dans le genre, j'avais qu'un truc en tête, GAGA ! « OH ALBERTA ! », Dorryan avait pris une grosse voix qui avait déclenché un fou rire général, y compris le mien. « MON DIEU ROBERT ! C'EST BIEN TOI ? », J'avais pris une petite voix de femmelette. Tout le monde était en train de se rouler de rire parterre comme des grosses vaches, même si la vache ça roule pas, mais on aurait dit des vaches quoi. On a continué notre cinéma pendant quelques minutes, jusqu'au moment où Dodo, il a pris mon visage entre ses deux mains. « Je t'aime tellement Alberta.. », et d'un seul coup, il a plaqué ses lèvres contre les miennes et... ouah... OVARIES ! Merde, mais c'est qu'il embrasse bien.. Il sait peut-être y faire avec les mecs.. Ouais Dodo il aime les garçons, ça n'a gêné personne et il l'a toujours assumé, je trouve ça bien. Je sais pas combien de temps ça à duré, mais j'en avais envie de plus, c'était sûrement les hormones ou je ne sais quoi, c'était trop bizarre, pourquoi ça me plaisait ? Pourquoi j'avais l'impression que ma poitrine allait littéralement exploser ? TROP TROP TROP BIZARRE ! Puis il y a eu un gros blanc... Tout le monde nous regardait en mode : NOMDEDIOU ! « HAN LES AMOUREUX ! » cria Jimmy en faisant une drôle de tête de poisson. Quoi, amoureux ? Nous ? NAN MAIS NAN ! « Eurf.. OUAH IL EST TARD LES GENS ! J'dois y aller, genre maintenant ! », le truc trop pas cramé, mais en faite, je pouvais pas rester un moment de plus ici. J'ai chopé ma veste et j'ai couru vers la porte de sortie, entendant le long sifflement de Maxxie juste avant de refermer la porte.

PART TWO : Dodo à poil sous son pull, mon fantasme.


« SIIIIIIIIIIIIIIIIIIIID Y'A DORRYAN ! OUBLIE PAS DE FERMER LA PORTE ET DE DONNER A MANGER A MANNIE ! », quand ma soeur elle crie, on a l'impression de nos oreilles, bah elles se désintègrent. Genre ma soeur elle a un super-pouvoir de désintégration des oreilles, j'en suis sûr ! Et puis comment elle parle de Mannie, on dirait que c'est un chien - oui bon bah c'est pas faux, Mannie c'est un peu notre chiot à nous tous - mais bon voilà quoi... Mais... Une seconde... DODO IL EST LA ? POURQUOI IL EST LA ? MON DIEU JE NE SUIS PAS COIFFE ! Enfin je ne suis jamais coiffé, mais osef. J'ai accouru dans la salle de bain, mon reflet ne semblait pas trop trop mal... Mais pourquoi je veux me faire beau pour Dodo ? J'ai passé une main dans mes cheveux, elle est restée coincer, j'ai dû me débattre 10 secondes pour pouvoir la délivrer de ma choucroute dévoreuse de main ! Je suis descendu, en mode tranquilletoutvabien. Je ne l'avais pas vu depuis... Plus d'une semaine, en fait, j'étais gêné, je sais pas pourquoi, j'avais envie de le voir, mais c'était plus comme avant, j'avais envie de le voir pour être avec LUI, mais genre que lui, vraiment que lui... BON PAS BESOINS DE FAIRE UN DESSIN ! J'ai ouvert la porte d'entrée, oh, mon, dieu. Il était là, ses mains dans ses spoches, il regardait la rue ou je ne sais quoi, mais il était... Aussi beau que Tom. Oui bon c'est un compliment ! Il parait que Tom est BG, même si on a jamais vu sa gueule en vrai. Mon dieu, ses yeux, pourquoi il me regarde comme ça lui ? « Sid... ? » hein oui quoi ? Allo la terre ici la bite ? « Eurfff.. » Oui c'est bien Sid, aller, recommence, tu peux faire mieux ! « Oui c'est moi. » nan c'est le chien, j'avais les lèvres et les narines qui tremblaient, ça m'arrivait tout le temps quand je stressais, j'devais avoir la gueule d'un phoque sérieux. « Euhm... Tu m'évites ? », quoi hein moi ? NAAAAAAAAAAAAAN, si. « Pas du tout. » presque, un tout petit peu, OUI ! « Tu mens ! », comment il sait ? JE SUIS DECOUVERT TOUS A COUVERT AAAAAAAH ! Mon, dieu, il s'approche, mon dieu. « Pourquoi tu m'évites ? C'est à cause de la dernière fois ? », mon dieu ses yeux, un océan parmi les étoiles.. C'est moi ou je deviens foutrement poète ? « Pas... Du tout. Je suis juste très occupé. », j'ai croisé mes bras sur ma poitrine, l'air de rien, alors que si. Il était pas dupe, ça se voyait à sa tronche. « Sérieux, si ça te gêne.. Dis-le-moi. », quoi qui me gêne ? Il s'est approché de moi, genre, trop près. Je devais avoir les narines super dilatés parce qu'il a ri, pas un rire méchant, un rire tout doux, tout gentil. Et là. Bah là. Bah... J'ai pas pu résister. Je lui ai littéralement sauté au cou, plaquant mes lèvres sur les siennes. Mon dieu, la terre tourne, mes martiens débarquent, le monde va mourir, mais j'en ai rien à foutre, je suis juste avec lui, juste tout ce qu'il me faut.

PART THREE : VDM c'est vie de malade !.

« C'est toi qui... » « Oui si tu veux. » « Bon GO ! », on était devant la porte de chez Jimmy depuis, genre, trois cents ans, mais bon, on allait dire à tout le monde qu'on était ensemble, et à vrai dire, je flippais sa maman. J'étais prêt à ouvrir la porte, quand Dodo me prit la main et m'attira vers lui pour m'embrasser. Mon, dieu. Ses lèvres. « Sid ... On y va ? » « Arf, euh oui... Juste encore... » « On va les faire attendre là... », il a déposé une dernière fois ses lèvres sur les miennes, miam. Remonté à bloc, j'ai ouvert la porte comme une furie - en mode Gaga - et là « AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! ». Oui, il n'y a que moi pour me prendre les pieds dans le paillasson et m'étaler comme une bite. J'entendsJimmy rire comme un con et Gaga accourir vers moi en criant « SIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIID TU VAS BIEN ? OH OH OH ! », je me suis relevé, légèrement - beaucoup - sonné. J'ai sentis les doigts de Dorryan se faufiller dans mes cheveux, y'a que les doigts de Dodo que mes cheveux acceptent, c'est chelou, même mes propres doigts ils les acceptent pas ! Gaga, elle me regardait avec ses grands yeux, et c'était bizarre, parce que je la trouvais trop mignonne, mais j'avais plus cette palpitation quand je la regardais. C'est comme si Dodo avait pris la place de Gaga dans mon coeur, ils avaient inversé les rôles. Ensuite on est tous allé dans le salon, les autres se sont assis, nous on est resté debout avec VDM. Il m'a pris la main, mon, dieu, je vais m'évanouir. « Voilà, on voulez vous dire que... » « HAN JE SUIS TROP HEUREUSE POUR VOUS DEUX ! », et là, on a vu une Gaga littéralement sauter sur nous. « Bah c'est pas trop tôt ! » avait crié Maxxie. « C'est pour quand le mariage ? » avait demandé Jimmy en me faisant un clin d'oeil. « J'aime les pigeons. » avait... Putain il est con Olly. On s'est retrouvé dans un monde de bisounours à faire des bisous à tout le monde. Puis j'ai vu Jew, debout, toute seule. Je me suis précipité vers elle. « Ma Jew, que pasa ? T'es pas heureuse pour moi ? Tu me hais ? T'es homophobe ? », elle avait souri. « Mais non Sidounet, c'est juste que... » « C'est juste que quoi ? » « Tu me laisseras pas hein... ? », Ses yeux brillaient, mon dieu, elle allait pleurer... Affolé, je l'ai prise dans mes bras et je lui ai fait un énorme bisou sur la joue « Jamais je te laisse Jewel, jamais de la vie, je t'aime trop pour ça. ». Dans un monde des plus parfait, un échange de regard avec Dorryan, j'étais le plus heureux des Jerrytowniens.









ϟ les Massachussette, les WINNEEEEEEEEEEEER :


PART ONE : tu connais pas ma famille ? T'as raté ta vie..


« Papa, maman, je suis gay. » AAAAAAAH MON DIEU, la mort, la vie, l'ombre qui passe, BIP BIP BIP les extraterrestres nous envahissent, Dodo vient de m'envoyer un sms ! J'aperçois ma gueule de niais dans la glace de ma salle de bain, ça fait au moins une bonne heure que je m'entraîne à dire à mes parents que je sors avec Dodo. Oui, je décide ce soir de tout dire ! Et puis Leeloo m'a dit que tout se passera bien, que nos parents nous aiment pour ce qu'on est, et, ma soeur, je la crois ! « Je t'appelle ce soir si tout se passe bien, i love u ! » « Tout se passera bien, love yaaaa ! ». J'ai respiré un bon coup avant d'entendre ma mère m'appeler pour manger, mes mains deviennent moites, bon dieu, je stresse. J'ai descendu les marches en mode, les jambes qui tremblent, je vais tomber et me casser le nez mais c'est pas grave. Mannie est déjà à table, elle me regarde s'asseoir, un air blasé sur son visage, putain, on dirait la soeur de Jimmy des fois... Leeloo arrive toute joisse, accompagné de Nemo, putain je l'avais oublié celui-là. Tout le monde à table, tout le monde heureux, moi au bord de la crise de panique, j'ai finalement réussi à sortir « J'ai quelque chose à vous dire ! », stop, tout le monde c'est arrêté de bouffer, Leeloo m'a regardé avec des étoiles dans les yeux, elle le savait que j'allais le dire. « Oui mon chéri ? », je me suis retourné vers ma mère, mes narines complètement dilatées - je fais ça quand je suis stressé. « Je suis... eurh... avecquelqu'un. » « Eurk.. qui voudrait d'une tête de bite comme toi ? » avait répliqué ma petite soeur. Leeloo lui jeta sa serviette à la gueule. « Oooooh mais c'est génial mon garçon ! » « Et c'est qui cette fille ? » avaient répondu mes parents. Un ange passa, le blanc. « C'est... Dorryan. », fnhiorzhgvuoerzusghbov. Mon coeur allait exploser en sentant l'adrénaline monter en moi. Plus un bruit, un silence. Mon père s'était levé sans un mot. Il était parti. Dans sa chambre ou je ne sais où, mais il était parti. Ma mère avait soupiré avant de poser une main sur la mienne. « Mon Sid... », son regard était plein d'amour, mais je savais qu'elle ne savait pas quoi dire, ça se voyait dans son expression. « Ton père... Il a juste/ » « En même temps je le comprends, avoir un fils gay, c'est jamais facile. » « Enfin ! Mannie ! », le regard de Leeloo était lourd de reproche à l'égard de ma petite soeur. Ravalant mes larmes, j'ai réussi à dire d'une petite voix « J'ai plus faim... ». Je me suis levé, prenant mon assiette pour aller la déposer dans levier. Ma soeur m'avait suivi. « Oh mon Sid, viens me faire un câlin. », je m'étais détourné d'elle alors qu'elle venait de m'ouvrir ses bras. « Sid, je t'en pris. » dit-elle en posant une main sur mon épaule. D'un geste brusque, je l'ai repoussé « LACHE-MOI ! », c'était alors, la première fois que je criais sur ma soeur. Trop émotif, j'avais déjà les joues trempées de larme. « Tu.. Tu m'avais dit que tout aller bien se passer ! Tu m'as menti ! Maintenant papa ne veut plus me voir ! JE TE DETESTE ! ». Bien-sûr que je ne pensais pas un mot de ce que je disais, je l'aimais tellement ma soeur... L'expression de son visage me fendit le coeur, et c'est en courant que j'avais rejoint ma chambre. A l'instant où je m'étais étalé sur mon lit, lâchant plusieurs sanglots de suite, mon téléphone vibra, c'était Dodo qui m'appelait, timing parfait, il avait dû sentir que je n'allais pas bien. J'ai pas eu pas la force de répondre, bien trop triste pour ça. J'entendis quelqu'un entrait dans ma chambre, ne savant même pas qui s'était, j'ai marmonné « Dégage. » « Tu me parles d'un autre ton sale paresseux. », putain, il manquait plus que lui. « Et c'est avec ta gueule de poisson que tu me dis ça ? », je ne pus m'empêcher de sourire en le voyant imiter un poisson. Nemo vînt s'asseoir à côté de moi. J'aime bien Nemo, même si je sais que des fois, il saoule ma soeur, mais il a toujours été gentil avec moi. Je me suis redressé, un coussin contre mon torse. « C'est pas le monde des bisousnours en bas... » « C'est Leeloo qui t'envoie ? » « Ouais. », J'aimais la franchise de Nemo. « Dis-lui que... Je m'excuse. » « Hey ! C'est pas marqué pigeon voyageur sur ma gueule, va lui dire toi-même ! », quel con, mais je l'aime bien. Après avoir discuté quelques minutes avec lui - une discution centré sur les pigeon et les poissons rouges - je me sentais étrangement mieux. Plus tard dans la nuit, les larmes me remontèrent aux yeux, je fondis en larmes. Me sentant oppressé, j'étais allé dans la chambre de ma soeur, elle m'avait accueillit les bras ouverts, nous avions pleuré tous les deux, mais je m'étais excusé. Ce soir avait été le soir le plus dur émotivement parlant de ma vie, comme si tout mon petit monde s'était écroulé.

PART TWO : 2 + 2 = 5 dans mon monde.

« Je peux entrer ? » « Si tu fais mon devoir de math, oui. », mon père avait lâché un petit rire avant d'entrer dans ma chambre, alors que moi, j'étais littéralement en train de m'arracher les cheveux sur un devoir de math, Dodo ne voulait même pas le faire pour moi, il me disait que ça allait faire travailler mes neurones, le traître... Mon père s'était assis sur mon lit, moi, j'avais complètement oublié la veille au soir, en vrai, j'étais plutôt occupé à taper 2 + 7 sur ma calculette, ne pas se moquer, merci. « Et si tu invitais Dorryan ce soir ? », au début, j'ai pas fait gaffe, mais après, je me suis lentement retourné vers lui, avec un regard : c'est une question piège ? « Ecoute Sid... J'ai mal réagi, je voulais m'excuser, c'est juste que... Je ne savais pas quoi dire ! Quoi faire ! Mais que tu sois avec une fille, un mec ou un animal... enfin bon plutôt une fille ou un mec, tant que tu es heureux, je suis heureux. ». Pourquoi je chiale tout le temps moi ? Mon père se leva et me pris dans ses bras. « Merci papa... et je te jure que je ne pratique rien avec les animaux... », mon père avait éclaté de rire, j'adorais le rire de mon père, j'adorais tout simplement mon père...

PART THREE : DODO l'enfant do...

DRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING ! Mon dieu, il est là il est là AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Je me regarde une dernière fois dans le miroir, ouais, beau goss. « Cherche pas, tu resteras toujours moche. », je me suis retourné vers cette peste de Mannie. Elle tenait une caméra en main. « Pourquoi tu filmes ? » « Je veux garder ce moment si particulier où la famille te mettra la honte devant ton petit copain. », oh la peste ! Je lui fis une jolie grimace avant d'ouvrir à mon amoureux. Bon, dieu. Pourquoi il était toujours aussi beau lui ? « Doronfvdfish... » « Doro hdfj fish ? » « Chipote pas et entre ! », il a éclaté de rire et l'a embrassé la joue. Que la joue ? OH LE VILAIN ! C'est sûrement à cause de la caméra de Mannie qu'il a vite remarqué. Je lui ai pris la main avant de l'emmener dans la cuisine. Ma mère était en train de faire je sais pas quoi avec le mixeur. Elle se retourna directement vers nous, un sourire radieux sur le visage « OH MON DIEU Dodo ! », oui bon, mes parents connaissaient déjà super bien Dorryan, et ils avaient pris l'habitude de l'appeler Dodo. Elle vînt embrasser ses deux joues, je la voyais avec des petites étoiles dans les yeux. Elle porta sa main au coeur. « Je suis tellement heureuse pour vous deux... Mais dîtes moi les garçons, vous vous protégez.. ? » « MAMAN ! » « MOUAHAHAHAHAHA ! », j'entendis le rire diabolique de Mannie derrière mon dos. J'étais à deux doigts de frapper ma tête sur le bar lorsque mon père arriva et donna une poignée de main à Dodo. « Alors, mon futur gendre c'est ça ? », où est ma tombe ? Dodo à l'air plutôt à l'aise, en faite, il a toujours été à l'aise avec ma famille. Au moment où je pense que c'est fini, qu'on va se mettre à table et basta, je vois Leeloo se jeter sur le dos de Dodo. « DODOOOOOOOOOOOOOOOO ! », aïe, j'ai mal aux oreilles... Elle descend puis vient décoiffer mon copain, non mais oh, pas touche, OH ! « Bon, j't'explique la chose, tu fais du mal à mon Sid, couic couic. » elle mime des ciseaux avec ses deux doigts... NON MAIS OH ! Je passe une main sur mon visage, c'est pas gagné. J'ai senti la main de Dorryan contre mon dos lorsque j'étais prêt à partir me réfugier dans ma chambre, je me suis retourné vers lui, il m'a souri et.. OVARIES. « Putain... ça fait vraiment gay... » « Mannie... » « BON A LA BOUFFE ! » avait crié mon père en claquant des mains. Pendant le repas, tout semblait normal, jusqu'à... « Dorryan, tu restes dormir ? » demanda ma mère. « Oui... Oui enfin si je dérange pas ! » « Non non, pas du tout ! Enfin, juste... Tu dormiras dans la chambre d'ami. » « Maman ! » « C'est la règle pour tout le monde, c'est pareil avec ta soeur et Nemo ! » « Oui... Enfin c'est ce que tu crois. » « Pardon ? » « Ouais mais ça compte pas, moi je ne sors pas avec Nemo ! » « Ouais enfin, c'est ce qu'on dit. » « Chut Mannie ! », et se fut, comme ça, toute la soirée, au, secours.









ϟ deux Dana ? ah non, deux Andros !


PART ONE : la reine des rots !


« Toc toc toc, je peux entrer ? » « Ouaarf... » « Bah tu me le dis direct si je te saoule ! », je vois la tête de Dana dépasser de la porte de ma chambre, la bouche grande ouverte. Elle fait toujours ça quand je la contrarie. J'enfonce mon visage dans mon oreiller. J'ai pas envie de la voir, enfin si, mais là non. « Il paraît que tu es malade. Mais j'te crois pas, en plus ça se fait pas tu m'abandonnes ! ». Elle parle trop... Je la sens s'asseoir sur mon lit. Elle me bouscule. « Bon Sidoudou, j'suis venu ici pour t'apporter les devoirs ! Tu pourrais au moins m'adresser un regard tête de chameau ! », je lève les yeux vers elle, elle fronce les sourcils. « Bon, il se passe quoi ? » « Rien. » « Tu sais pas mentir. » « Si. » « Sid. », elle prononce mon nom avec un regard plein de sous-entendu. Je soupire puis je m'assois en face d'elle. J'essuie mes yeux pour y voir plus clair. « Je me suis disputé avec Dodo... » « Roh, bah si ce n'est que ça ! », je la regarde, elle me regarde, elle comprend, elle se tait. « JE NE SUIS RIEN SANS LUI ! » dis-je en enfonçant mon visage dans ma couette, criant comme un dératé. « Bon euh... T'as fini ? », je m'excite tout seul dans mon lit, poussant des cris comme un fou. Puis j'entends un bruit sonore, et éclate de rire. Dana venait de lâcher un putain de rot en mode HULK ! Elle vient se mettre sur moi, morte de rire également. Comme deux grands gamins, nous rigolons. C'est comme ça que je l'aime ma Dana.

PART TWO : ouh la menteuse !

« - Cool ? Se faire sauter dans les chiottes de son lycée alors qu'on est encore vierge, c'est pas ce qui rend quelqu'un de cool ! ». Je n'avais pas voulu entendre ça. Mais c'était en me dirigeant vers mon copain pour l'embrasser que ses mots que Dana avait prononcé, étaient venus jusqu'à mon oreille. Tout le monde dans le couloir s'était retourné. « Vous parlez de qui ? » avais-je demandé à mes deux proches. Au même moment, derrière Dana, UNE AUTRE DANA ? Mais mais c'est pas possible, il y a deux Dana ? Naaaaaaaan merde, il faut que je m'achète des lunettes, it is IMPOSSIBLE ! Les deux se regardèrent un instant. La Dana que je ne connaissais pas avait les larmes aux yeux « Pourquoi tu... » « OH MERDE LA FERME LUNA ! Tu vas pas commencer à chialer hein ? ». La nommé Luna, les larmes aux yeux, avait tourné les talons en courant vers la sortie. J'étais sur le cul, Dana avait vraiment été... Et là, ça m'a fait TIILT ! Je me suis avancé vers Dana. « C'était elle au parc, c'est ça ? C'était pas toi ? ». Elle a baissé la tête. Putain. Putain. Qu'un mensonge. Cette fille n'était qu'un mensonge. J'ai senti la main de Dodo sur mon épaule, je me suis reculé contre lui puis je me suis retourné. « Sid ! Reste ! Tu vas pas faire la gueule que pour ça quand même ? », J'ai jeté un coup d'oeil derrière moi, balançant « Je ne veux plus rien avoir à faire avec toi. Menteuse. ». J'avais marché un moment dans les couloirs avec Dodo, mais j'ai vite demandé à être seul. Je l'aimais mon Dorryan, mais j'avais juste besoin de digérer la nouvelle tout seul. Il a embrassé mes lèvres, j'ai failli lui demander de rester encore un peu, mais non, il fallait que je sois raisonnable tout de même ! Je me suis retrouvé sur le parking de l'école, va savoir comment, je marchais et je me suis retrouvé là. Elle aussi, elle était là, Luna, s'énervant sur son téléphone, pleurant à chaude larme. « Tu veux de / » « Tu m'veux quoi toi ? », elle s'est retournée, il a fallu un moment pour qu'elle se souvienne de moi, puis elle m'a souri en s'essuyant les yeux. Elle était vraiment mignonne comme tout. « Tu veux que je te ramène.. ? J'ai ma voiture, et mon permis bien-sûr ! Sinon je n'aurais pas de voiture, c'est logique ! », me voilà à trop parler. « Oui.. Merci. Je veux bien. », elle a recommencé à sangloter, puis on est monté dans ma voiture. Le calme complet, je connaissais déjà le chemin, ramenant tous les jours Dana chez elle, je ne savais pas comment elle allait faire ce soir, mais aucun moyen de la ramener ! En arrivant chez elle, Luna s'est retournée vers moi. « Tu t'appelles comment en faite ? » « Sid. » « Luna. » « Je sais. » « Merci Sid. », elle m'a souri puis elle est sortie. Luna n'avait rien à voir avec Dana, vraiment vraiment rien...

PART THREE : friend or... not ?

« Sale gros, y'a une meuf qui t'réclame en bas. », j'ai décollé mes yeux de mon écran d'ordinateur pour les poser sur Mannie. « C'est qui ? » « L'autre grognasse avec qui tu traînes tout le temps. » « Oh. », je me suis levé de mon siège, et en passant à côté de ma soeur, elle m'a pris le poignet « Te fais pas avoir cette fois Sid. », je l'ai regardé en mode WTF ? C'est pas souvent qu'elle avait des paroles comme ça à mon égard, mais ça m'a bousculé et j'ai vite compris ce qu'elle voulait dire. Quand j'ai ouvert la porte, j'ai vu une Dana, complètement trempée, replié sur elle-même. Il pleuvait des cordes. J'ai refermé la porte derrière moi. « Sid ! Enfin ! », elle a soupiré puis c'est avancé vers moi, j'ai reculé, elle s'est arrêtée, la bouche grande ouverte. « Tu... me fais encore la gueule ? » « Non, tu crois ? », l'ironie qui sortait de ma bouche devait faire un drôle d'effet, je ne faisais jamais d'ironie. Elle avait l'air choqué. « Tu déconnes Sid ? Je suis venu à pied jusqu'ici pour tout arrangé, mon brushing est foutu, je me suis cassée un ongle et toi, toi TOI tu me fais encore la gueule ? », J'ai pas répondu. J'avais une furieuse envie de la prendre dans mes bras, ma petite Dana... Mais les mots de Mannie étaient toujours dans ma tête, non, cette fois je n'allais pas me faire avoir. « Tu m'as menti... » « NON ! Enfin si ! Mais après tout, on est ami non ? ». J'avais une furieuse envie de pleurer. « Non... », je l'ai vu s'agiter puis tomber en larme. Voir Dana pleurer c'est... déchirant. « Mais... mais tu es.. tu es mon.. ami... » Plus maintenant... Sentant que j'allais tomber en larme, je me suis dirigé vers la porte d'entrée. Au moment d'ouvrir la porte, j'ai senti Dana m'attraper autour de la taille « NON TU NE VAS PAS ME LAISSER TOUTE SEULE ! » « LACHE-MOI DANA ! » « NON ! ». J'ai dû me débattre pour qu'elle me lâche enfin. « Tu n'es plus mon amie ! Au fond tu ne l'as jamais été, tu sais pourquoi ? PARCE QUE TU N'ES QU'UN MENSONGE ! », Des mots sortis de ma bouche, que je regrettais déjà. Je me suis précipité dans la maison, lui fermant la porte au nez. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'elle me manquait déjà...




________________________________________________

SIDODO ϟ « From the moment I met you, everything changed. » You're messing with my head, that's what you do best, saying there's nothing you won't do to get me to say it. You're impossible to resist but I wouldn't bet your heart on it, it's like i'm finally awake and you're just a beautiful mistake. Je t'aime Dorryan Victor Maxwell.


TEAM CHOUCROUTE:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grungepunk.tumblr.com/
avatar
V. Dorryan Maxwell
Admin

→ MOOD. : j'aime la sauce tomate. Puis je suis heureux. J'suis toujours heureux, oooh une licorne rose à pois bleus ! Attends petite licorne, atteeeends !
→ NOMBRE DE BLABLAS : : 594
→ A PRIS GOÛT A LA VIE LE : : 11/03/2012
→ LOCALISATION : Derrière toi. Fais Gaffe je suis armé.
MessageSujet: Re: je suis une bite doublée d'une choucroute, j'ai le swag non ?   Dim 15 Avr - 15:08

T'AS FINI ET PAS MOI fuck you

________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
http://not-empty.tumblr.com/
avatar
Sid Massachussette
Admin

→ MOOD. : comme un âne !
→ NOMBRE DE BLABLAS : : 446
→ A PRIS GOÛT A LA VIE LE : : 18/03/2012
→ LOCALISATION : Jerrytown babay !
MessageSujet: Re: je suis une bite doublée d'une choucroute, j'ai le swag non ?   Dim 15 Avr - 16:21

BOUGE TON CUL DE COCHON fuck you

________________________________________________

SIDODO ϟ « From the moment I met you, everything changed. » You're messing with my head, that's what you do best, saying there's nothing you won't do to get me to say it. You're impossible to resist but I wouldn't bet your heart on it, it's like i'm finally awake and you're just a beautiful mistake. Je t'aime Dorryan Victor Maxwell.


TEAM CHOUCROUTE:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grungepunk.tumblr.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: je suis une bite doublée d'une choucroute, j'ai le swag non ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

je suis une bite doublée d'une choucroute, j'ai le swag non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis Ariel, mais sans la queue.
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Bite fight...
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JERRY GAULAY TRAYFOR :: DIS MOI PAS QUE CE N'EST PAS VRAI ? :: Je suis une bite bonsoir ! :: Bonsoir bite !-